Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'histoire étonnante de Jules H

Jules H. domicilié à Dour fut incorporé le 30 juillet 1914 au 1er régiment de Grenadiers. L’histoire de ce fantassin de l’armée belge est pour le moins étonnante… En effet, ce soldat originaire de la région de Mons fut condamné à quatre reprises au cours de la guerre dont une fois à la peine capitale. Il échappa cependant à son terrible sort grâce au roi Albert.

Après sa première condamnation survenue un an jour pour jour après son incorporation, il passe son temps entre la prison, les compagnies disciplinaires, de brefs retours dans les unités combattantes avant de commettre une nouvelle infraction.

Après la guerre, la société belge n’aura de cesse de glorifier le courage et la ténacité des survivants et des morts qui se sont battus pour la glorieuse Patrie. A travers l’octroi des distinctions honorifiques, la société visera à reconnaître les sacrifices des soldats pour leur patrie. Ce sont des héros qui ne doivent pas être oubliés. Cependant, tous ces hommes n’ont pas été braves pendant la guerre. C’est le cas du Jules H. Dans cette société où l’honneur et le regard des autres ont un poids considérable, Jules H. peut-il trouver sa place lui qui n’a pas fait preuve du même courage que ces camarades si on en croit ces condamnations multiples durant la guerre? Pour faire oublier son expérience de guerre peu reluisante, il réclamera aux autorités belges durant plus de vingt années des distinctions honorifiques. Fort logiquement, il se heurtera à une fin de non-recevoir. Les autorités estimeront en effet qu’on ne peut octroyer des médailles à un individu ayant été condamné à 4 reprises dont une fois à la peine capitale…

Lire: Amez benoît, "Je préfère être fusillé". Enquête sur les condamnations à mort prononcées par les conseils de guerre belges, Jourdan éditions, Bruxelles, 2014

Tag(s) : #Mes livres et mes publications, #Histoire, #Belgique, #14-18, #justice militaire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :