Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les bombardiers lourds français de la RAF (Editions Jourdan)

AIR ACTUALITE annonce la sortie de notre ouvrage "Les bombardiers lourds français de la RAF", une histoire d'amour poignante.

WEST AUSTRALIAN rend hommage à Barbara Harper-Nelson, auteur des "Bombardiers lourds français de la RAF", décédée ce 30 mai.

Résumé:

Barbara Harper-Nelson fut autrefois la petite amie d’un jeune aviateur français, Francis Usai, qui combattait dans le Bomber Command de la RAF, basé à Elvington, près de York, d’où il mena des missions de nuit dans l’horrible déluge de feu que fut la bataille de la Ruhr. Étonnamment, elle conserva toutes ses lettres (plus de 2000 pages) ainsi que ses propres journaux. Réunis tant d’années plus tard, ces documents authentiques, qui se lisent comme un roman, constituent une conversation unique, évocatrice, émouvante, mais parfois aussi amusante, entre deux jeunes gens pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils font revivre la mémoire de nombreuses personnes qu’ils ont rencontrées et nous replongent dans la réalité des événements historiques qu’ils ont vécus. L’intensité de leur amour et leur courage sont saisissants.

Très peu de gens savent qu’environ 2300 Français basés (personnel navigant et au sol inclus) à Elvington, près de York, ont combattu aux côtés des alliés dans le Bomber Command de la RAF et que sur les équipages initialement engagés un homme sur deux fut tué. La base d’Elvington fut la seule quasiment entièrement affectée à une autre nationalité en Grande-Bretagne. Les Anglais à York l’avaient baptisée « La petite France ». Ce livre leur rend hommage et devrait aussi contribuer à mieux les faire connaître. C’est également une mine d’informations sur les évènements historiques vécus sur le vif par ces deux jeunes gens et sur le contexte culturel de l’époque (musique, films, etc.).
Barbara Harper-Nelson est née à Liverpool en 1925. Après des études de lettres et sciences sociales, elle enseigna puis fit des études de marché. En 1952, elle s’engagea dans le Women’s Voluntary Service (Service volontaire des femmes) œuvrant dans l’aide sociale pour les militaires britanniques en Malaisie pendant l’état d’urgence. Elle intégra le Women’s Royal Army Corps (corps féminin de l’armée royale) en 1954 comme officier d’état-major et servit à Hong Kong, en Malaisie, à Edimbourg et à l’état-major de Londres. Elle vit aujourd’hui en Australie.

Geneviève Monneris est née à Orléans en 1956. Après des études de lettres et en sciences et techniques de l’information et de la communication, elle travailla au cabinet de Jacques Chaban-Delmas à la Mairie de Bordeaux dans les années 80. Elle s’est consacrée ces dernières années à un travail de mémoire sur les Groupes Lourds Guyenne et Tunisie. Son film De Lourds souvenirs, coréalisé avec son fils Thomas Lesgoirres, a reçu le prix du meilleur documentaire au Festival du Film de l’Imperial War Museum à Londres en 2012. Elle est aussi l’auteur de deux autres films de mémoire diffusés au Yorkshire Air Museum et à l’Imperial War Museum.

Tag(s) : #Histoire, #RAF, #aviation, #amour, #France, #bombardier, #correspondance

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :