Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'aveuglement de Napoléon (Editions Jourdan)

Le 24 juin 1812, Napoléon pénètre dans l’Empire russe à la tête du plus grand rassemblement de troupes jamais vu à ce jour : la Grande Armée, composée d’un demi million d’hommes de toutes les nationalités d’Europe. Pour Napoléon, il s’agit d’obliger la Russie à appliquer le blocus dirigé contre l’Angleterre. Car si celle-ci est vaincue, il sera le maître du monde.
Au terme d’une marche harassante dans les immensités de la Russie, à la recherche de la bataille que les Russes lui refusent obstinément, Napoléon ne pourra les affronter qu’à Borodino. Mais il a déjà perdu les trois quarts de ses effectifs, épuisés par les marches interminables ou morts de faim.
Vainqueur, il entre à Moscou le 14 septembre, mais le gouverneur Rostopchine fait incendier la ville.
Sourd aux prières de son entourage, Napoléon s’y attarde dans l’espoir de négociations de paix. Ce n’est que le 19 octobre qu’il se décide à opérer sa retraite. Trop tard ! Le terrible hiver russe survient, qui anéantit ce qui restait de la Grande Armée.
Malgré les avertissements qui lui ont été prodigués, l’Empereur est tombé dans le piège que lui ont tendu les Russes. Il ne se remettra jamais de cette catastrophe.
Comment un des plus grands génies militaires de tous les temps a-t-il pu s’aveugler à ce point ?
Pour la première fois, les témoignages rassemblés ici, provenant de membres de l’État-major général, apportent un éclairage nouveau sur cette question. En accompagnant Napoléon jour après jour, en lisant les observations de ses proches, on voit un homme, convaincu de son génie, qui a perdu le sens des réalités et qui va entraîner son armée dans une des plus épouvantables catastrophes de l’Histoire.
Une vision nouvelle de la Campagne de Russie.

Tag(s) : #Témoignages, #histoire, #carnet de guerre, #Napoléon, #Russie, #bataille, #campagne, #guerre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :