Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Durant la Grande Guerre, les déserteurs de l'armée belge ne fuyaient pas toujours consciemment les dangers du front. Dans son journal de bord, le médecin Paul De Backer  raconte en mars 1917 :

« J’évacue le 26-3 un soldat devenu fou agité, avec des yeux égarés et injectés ; c’est un homme qui a été condamné plusieurs fois pour refus à la tranchée. C’est la peur terrible de l’obus qui le fait refuser ; il y a chez lui le sentiment maladif de la peur. Quoique certain d’être fusillé, il ne saurait rester dans un bombardement. Plusieurs d’ailleurs de cette Cie ont été condamnés aux travaux forcés à perpétuité à cause de cette peur instinctive et maladive à laquelle rien ne fait".

Lire la suite dans AMEZ Benoît, Je préfère être fusillé, Bruxelles, éditions Jourdan, 2014

 

Résumé du livre:

Enquête sur les condamnations à mort prononcées par les conseils de guerre belges

Cent quarante militaires belges furent condamnés à la peine de mort entre le mois d’août 1914 et la fin décembre 1918. Qui étaient-ils ?
Quels faits avaient-ils commis pour être punis si sévèrement ?
Quels furent les facteurs qui entrèrent en jeu pour en arriver à cette peine suprême ?
Qu’advint-il de ceux qui furent condamnés mais non exécutés ?
Quelle fut pour chacun l’attitude du roi Albert face à ce dossier ?
Notre justice fut-elle à chaque fois sereine et attentive à la souffrance endurée par les soldats ou bien peut-on lui reprocher, à certains moments, d’avoir été expéditive et d’avoir « fait des exemples » ?
Et question brûlante d’actualité, faut-il réhabiliter ces condamnés à mort de 14-18 ?
Quelles sont les raisons présentées par la NVA et par les familles de fusillés pour demander cette réhabilitation ?
L’auteur, Benoît Amez, assistant au département Histoire et doctorant au centre d’Histoire du Droit et de la Justice de l’UCL, a mené une enquête de plusieurs années sur ce passé trouble de notre Histoire nationale. Il apporte une réponse claire, celle d’un spécialiste de la Grande Guerre,
à toutes ces questions.

Tag(s) : #Mes livres et mes publications, #Amez Benoît, #Histoire, #Première Guerre Mondiale, #14-18, #Belgique, #crimes, #Justice, #affaires judiciaires, #tribunaux, #justice militaire, #fusillés, #Témoignages, #peur, #peine de mort

Partager cet article

Repost 0